Vous êtes ici : Accueil / Santé et bien-être à l’école
titre_logo_presentation_db.png

Expérience


Les Aventuriers, une classe inclusive à Céroux-Mousty

Resumé

Depuis la rentrée 2018, l'école d'enseignement spécialisé, le Grand Tour à Wavre et l'école d'enseignement ordinaire, les Coquerées à Ottignies collaborent pour organiser une classe inclusive pour des élèves porteur de handicap de type 2 du Grand Tour au sein des Coquerées. En plus de leurs objectifs personnels, les 8 élèves de cette classe d''Aventuriers" sont invités à de nombreux "accrochages", des moments de rencontres avec les élèves de l'école des Coquerées.

Elements de contexte

Le projet s'est mis en place à la demande de parents d'élèves des Coquerées dont les enfants auraient dû quitter l'école car celle-ci ne leur était plus adaptée. Ayant entendu parlé de classes inclusives, ils sont entrés en contact avec le Grand Tour pour demander d'organiser ce type de classe aux Coquerées.

Les enfants de la classe inclusive relèvent du type 2 de l'enseignement spécialisé, c'est à dire qu'ils ont un retard mental léger modéré ou sévère.

Objectifs

Les objectifs du projet étaient/sont : 

  • créer et maintenir une classe inclusive à l'école des Coquerées ;
  • "accrocher" les enfants de cette classe dans l'école d'enseignement ordinaire tout en gardant un projet individuel qui est du sens pour chacun d'entre eux et prennent en compte leur bien-être.

Public

maternel à primaire

   ( Enfant  )

Milieu de vie

  • Milieu scolaire - Ecole

Démarches et actions

Phase de préparation

Suite à la demande des parents, les directions du Grand Tour et des Coquerées se sont réunies dès 2017 pour construire le projet. Elles ont rencontrées des écoles inclusives existantes pour mieux connaître le dispositif et l'adapter à la réalité des Coquerées mais aussi des professionnels et des enfants. Cette phase à durer un an durant lequel le projet a été co-construit entre les équipes éducatives des deux écoles.

Rentrée 2018

La classe a ouvert ses portes à huit élèves d'âge maternel et primaire. Une institutrice primaire, une institutrice maternel et une logopède s'occupent principalement de la classe. Des volontaires de l'asbl Volont'R viennent quant à eux surveiller les temps de midi et d'accueil le matin et le soir.

Tous les mois l'équipe du spécialisé se rencontre lors d'un conseil de classe pour évaluer, réadapter le projet et le PIA (le plan individuel d'apprentissage) de chaque enfant. 

Concrètement

Les élèves alternent les moments de classe et les accrochage en fonction des objectifs de leur PIA.

Les "accrochages", rencontres avec les autres élèves, sont aussi programmés.  Par exemple : atelier bibliothèque, parrainage avec la classe des "grands",  piscine, gym, ateliers 5-8 (ans) qui sont prévus chaque semaine où les enfants sont mélangés : activités artistiques (ex : portrait), culinaires (ex : crêpes), éveil (scientifique, musicale). Des activités en cours d'année peuvent aussi être l'occasion d'accrochages. Les récréations sont communes.

Le projet évolue en fonction des années.

Moyens

 Moyens humains :

  • 1 enseignante primaire TP ;
  • 1 institutrice maternel  TP (financée à mi-temps par CAP 48);
  • 1 logopède à 1/2 T présente dans les deux implantations ;
  • 1 personne PTP engagée par la commune disponible pour la classe inclusive et les élèves de l'enseignement ordinaire ;
  • minimum 1 volontaire de l'asbl Volont'R par période (accueil du matin, midi et soir)
  • des stagiaires

Moyens matériels :

  • une classe meublée à l'école des Coquerées ;

Moyens financiers :

  • l'école du Grand Tour reçoit une subvention par élève ;
  • l'institutrice mi-temps maternel financé par CAP 48 ;
  • une subvention PTP pour la personne engagée par la commune;
  • du matériel financé par différentes associations.

Evaluation et enseignements

Le bilan de la première année est très positif pour les élèves de la classe, les autres enfants, les enseignants et les parents qui sont tous satisfaits. Il y a de plus en plus "d'accrochages". A la rentrée 2018, les enfants de la classe inclusive n'avaient que les récréations en commun avec les autres enfants. D'autres activités se sont ajoutées peu à peu. Les enseignants de l'école ordinaire se montrent ouverts et viennent volontiers avec des projets à proposer.

L'évaluation se fait une fois par mois lors des conseils de classe où le projet est tout le temps adapté à la réalité du terrain et des enfants.

Ce qui facilite, ce qui soutient le projet

La motivation et l'implication de tous les acteurs : parents, élèves, équipes éducatives, des acteurs extérieurs sont les clés du succès. 

Ce qui est difficile

La gestion des horaires, différents pour chaque enfant, est un challenge, ainsi que la communication avec le large partenariat. Pour le Grand Tour la gestion d'une classe qui n'est pas dans son école présente des contraintes et demande une grande flexibilité.

Au niveau des enfants, il faut aussi trouver le juste équilibre entre le développement des "accrochages"  avec des objectifs pédagogiques adaptés et le bien-être de chacun.

Perspectives envisagées

Poursuivre le projet avec une évaluation annuelle et nouveaux objectifs d'année en année.

 

Pour aller plus loin

Il y a peu de modèles de classe inclusive dans notre pays. Il est important de prendre le temps de bien définir le projet avec tous les partenaires concernés.

N'hésitez pas à contacter Sarah Wiliquet pour toutes informations supplémentaires.

Lien vidéo 

Institution partenaire(s) de l'expérience
Administration communale d'Ottignies-LLN
Volont'R
Periode de déroulement du projet
depuis 2017
Territoire
Wavre
Ottignies-Louvain-la-Neuve
Personne de contact
Sarah Wiliquet
ec000717@adm.cfwb.be
010/22 33 69

Edité par le clps-bw
Dernière modification le :
13-01-2020