Vous êtes ici : Accueil / Vie relationnelle, affective et sexuelle
titre_logo_presentation_db.png

Liste des experiences pour cette plate-forme

Les sentiers de la parentalité

L’AMO Tempo a mis en place durant six mois cinq matinées d'échange à destination des parents sur les nouvelles technologies. Ce projet, intitulé "Les sentiers de la parentalité", visait à outiller les parents face à l'évolution constante du numérique dans notre société. Ces matinées permettaient aux parents de pouvoir échanger entre eux sans jugement afin de favoriser une parole libre.

  • Objectif:

    Les objectifs de l'AMO étaient les suivants :      

    • Sensibiliser les parents aux usages que leurs enfants ont d'Internet, les sensibiliser aux risques mais également démystifier les fausses croyances ; 
    • Aider les parents à mieux comprendre ce que font leurs enfants sur Internet ;
    • Rétablir une communication parents-ados sur les usages des nouvelles technologies ;
    • Outiller les parents face à l'évolution constante du numérique dans notre société;
    • Permettre aux parents de pouvoir échanger entre eux sans jugement.
  • Public visé: En ciblant les parents, ce sont indirectement les jeunes et les enfants qui sont visés.
       ( Parent  )

Création par Stéphanie Lizin - [lizin] le 16-05-2018 15:17
Dernière modification par lizin le 05-11-2018 09:35
Le repas en milieu d'accueil de la petite enfance

Le CLPS-Bw a animé, pour trois groupes d’accueillantes et co-accueillantes d’enfants et un groupe d’assistantes sociales, une matinée interactive d’échanges et de réflexion sur l’alimentation et le rôle des accueillantes dans le repas en milieu d’accueil.

  • Objectif:

    Finalité

    Que les (co-)accueillantes aient envie d’améliorer leur accueil en matière d’alimentation et d’utiliser des ressources dans ce sens.

    Objectifs

    • Echanger sur les moments de repas en milieu d’accueil, les difficultés rencontrées, les ressources de chacune.
    • Présenter l’outil « Manger c’est plus que manger » comme un outil pratique.
    • Leur donner envie d’utiliser l’outil et de se l’approprier.
    • Qu’elles puissent, si elles le désirent, envisager une collaboration avec leur AS pour travailler cette question.
  • Public visé: Maximum 5 enfants dans un milieu d'accueil Maximum 10 enfants dans un co-accueil
       ( Enfant  Nourisson  Professionnel  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 09-07-2018 14:41
Dernière modification par paris le 17-08-2018 15:32
Bus4you

Un ensemble d’institutions de l’Est du Brabant wallon a réuni ses forces pour mener un projet à destination des jeunes de la région : le projet Bus4you.            

Le Bus4You est un ancien bus TEC réaménagé en 2017 en vue d'en faire un outil itinérant d'information, de prévention, d’accompagnement et d’animation pour les jeunes de 12 à 21 ans. Ce projet, développé sur les 7 communes de l'Est du Brabant wallon, permet de réaliser un travail de proximité auprès des jeunes, particulièrement dans les lieux qu'ils fréquentent.

De par sa mobilité et son originalité, le projet espère à la fois renforcer la visibilité et l'accessibilité des services dédiés aux jeunes dans l'Est du BW mais aussi atteindre un public éloigné des structures habituelles d’animation et d’accompagnement des jeunes. Cet outil veut donc offrir un service différent, « hors des murs ».

  • Objectif:

    L’objectif est de favoriser l’inclusion, la mobilisation citoyenne et l’épanouissement des jeunes, en travaillant sur 4 axes d’actions :

    • Information. Offrir un service d’information jeunesse, mobile, chargé d’offrir des réponses aux demandes formulées par les jeunes dans tous les domaines qui les intéressent (jobs étudiants, informations emploi, etc.).

     

    • Prévention. Les thématiques abordées avec les jeunes peuvent être modulées selon les besoins identifiés et le public ciblé : prévention à l’alcool et assuétudes, éducation à la vie relationnelle, sexuelle et affective, animation sur le harcèlement, etc. Chacune des animations est encadrée par des professionnels formés à l’accompagnement du jeune (émanant des services AMO, Planning familial, Infor Jeunes, et autres) et fait appel à des techniques et outils d’animation dynamiques, interactifs, participatifs.

     

    • Accompagnement. L’aide individuelle – qu’elle soit sollicitée par le jeune lui-même, sa famille ou un proche - est un axe de travail important du service AMO. L’aménagement du bus prévoit un espace privatif adapté pour recevoir un jeune en entretien.

     

    • Animation. En proposant et en co-construisant avec les jeunes des animations adaptées à leurs envies, le bus souhaite favoriser l’intégration et l’épanouissement des jeunes dans la vie sociale.
  • Public visé: jeunes, principalement de 12 à 21 ans.
       ( Adolescent  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 28-02-2018 11:51
Dernière modification par paris le 04-04-2018 14:20
Folder : bien-être des aidants proches

Sensibilisée par les souffrances rencontrées par les patients âgés et leur famille, l’équipe soignante de la Maison Médicale de Mont-Saint-Guibert a mis en place un projet pour les soutenir dans leur recherche de solutions. La finalité générale du projet est d’améliorer le quotidien des patients âgés et de leur entourage.           

Dans un premier temps, l’équipe s’est concentrée sur la sensibilisation des aidants proches, ces personnes qui « apportent régulièrement leur aide à un proche en déficit d’autonomie »*. Dans ce cadre, l’équipe a élargi la problématique à tous les aidants proches, quelle que soit la raison de la perte d’autonomie du proche : vieillesse mais aussi handicap, maladie, accident… Les aidants proches consacrent énormément de temps et d’énergie dans la prise en charge de la personne aidée, souvent au détriment de leur propre santé et leur bien-être. Ce qui soulève de nombreux risques et questions.
             
L’équipe a créé à leur intention un folder de sensibilisation et continue à construire un  répertoire de ressources et d’aides locales.         

Dans un second temps, la Maison Médicale diffusera un deuxième folder, cette fois à destination des personnes âgées. Sur le même canevas, le dépliant proposera des pistes d’aides concrètes face aux inquiétudes, ressentis et problématiques liés au vieillissement.

*définition de l’asbl Aidants Proches

  • Objectif:

    L’objectif est donc d’améliorer le quotidien des personnes âgées et des aidants proches en sensibilisant ces derniers à prendre soin d’eux-mêmes et de leur santé. Cela passe aussi par une déculpabilisation. Pour pouvoir continuer à aider et être disponible, il est nécessaire que la personne préserve sa propre santé.

     

  • Public visé:
       ( Adulte  Famille  Patient  Personne âgée  )

Création par Céline Houtain - [Houtain] le 20-12-2017 12:08
Dernière modification par Houtain le 22-12-2017 11:09
Festival pour l’éveil créatif et culturel des enfants à Chaumont-Gistoux

Le 14 et 15 octobre 2017 a eu lieu le Festival d’Éveil Créatif et Culturel à Chaumont-Gistoux.

Ce festival, organisé par le CPAS, la commune de Chaumont-Gistoux et leurs partenaires, s’adressait prioritairement aux enfants de 0 à 6 ans et leurs parents.

Des animations originales et variées ont été proposées sur les thèmes de l’éveil musical et rythmique, des couleurs et des matières.

Cet événement a signé l’apogée d’un projet beaucoup plus vaste visant à réintégrer la créativité dans le quotidien des enfants et des familles.

  • Objectif:
    • L’objectif général est de donner la possibilité aux jeunes enfants d’exprimer leur créativitéde les rendre acteurs en les laissant utiliser leurs ressources-propres.

      Il s’agit donc de redonner une place plus importante à la culture et surtout à la création dans le quotidien des enfants.  

      Les différents milieux d’accueil, collectifs et à domicile, les écoles et l’accueil extrascolaire, les plaines de vacances et l’école des devoirs, sont des lieux privilégiés pour soutenir l'approche et le projet. Plusieurs activités de sensibilisation et de formation ont été mises en place avec tous ces partenaires dans les mois précédant le festival.

     

    •  Le festival était ensuite un moment privilégié pour éveiller la créativité et l'imagination des enfants, des professionnels et des familles. 

     

  • Public visé:
       ( Enfant  Equipe éducative  Famille  Multiculturel  Nourisson  Parent  Petit enfant  Tout petit  )

Création par Céline Houtain - [Houtain] le 17-11-2017 14:46
Dernière modification par Houtain le 20-12-2017 12:06
Sortir de soi sortir de chez soi

« Sortir de soi, sortir de chez soi » est un projet de la Cellule Égalité des Chances de la Province du Brabant wallon. Présent dans différentes communes, il est porté par des partenaires locaux et notamment les CPAS. Ce projet  s’adresse aux femmes précarisées. Pendant 3 mois, elles participent en groupe à différents modules pour partager leur vécu, questionner leur image et leurs projets et réfléchir à des thèmes qui les interpellent.

  • Objectif:

     Le projet vise à :

    • La re-socialisation des femmes précarisées (bénéficiaires du RIS, inscrites en ALE ou au chômage) ;
    • Résoudre ou amenuiser les freins à la re-socialisation et à l'emploi.

    Les enjeux de ce projet sont de convaincre les femmes de s'y inscrire et de les motiver à poursuivre l'ensemble du cycle. Pour cela, la relation de confiance entre les professionnels et le public-cible est un atout majeur.

  • Public visé: Les femmes bénéficiaires du Revenu d'Intégration Sociale, ou inscrites en Agence Locale pour l'Emploi ou au chômage
       ( Femme  Public précarisé  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 24-10-2012 13:56
Dernière modification par paris le 21-04-2017 15:56
Projet Pédagogique de l'AMO de Jodoigne

Le projet pédagogique de l'AMO de Jodoigne développe des actions relevant de l'aide individuelle et de l'aide communautaire.

Ces actions touchent les jeunes dans leurs différents milieux de vie selon trois axes :

  • aide aux familles ;
  • soutien aux écoles ;
  • soutien à l'organisation de soirées.
  • Objectif:

    Les objectifs du projet pédagogique sont :

    • Développer un mieux être pour le jeune ;
    • Toucher le jeune dans son milieu de vie.

     

  • Public visé: 0 à 18 ans et leur famille
       ( Adolescent  Adulte  Enfant  Famille  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 21-10-2011 16:11
Dernière modification par paris le 21-04-2017 14:31
Projet intergénérationnel au sein d'une ferme

Le projet a pour objectif de tisser une relation intergénérationnelle entre les résidents de la maison de repos du Val du Héron (CPAS de Rixensart) et les jeunes fréquentant la ferme de la Hulotte.   Au contact des animaux et de la nature, des personnes âgées et de jeunes enfants inventent de nouvelles rencontres. Au-delà des mots, chacun s’ouvre à son environnement par ses 5 sens et partage une expérience de «snoezelen».

  • Objectif:

    Pour la personne âgée, renforcer l’estime de soi est un objectif primordial.

    Le contact avec la nature réveille des émotions oubliées et un sentiment de bien-être. L’aménagement de la ferme de la Hulotte permet de souligner cet aspect par l’aménagement d’un jardin snoezelen et d’un espace snoezelen (éveil des sens).

    De plus, étant donné que que l’activité se déroule en dehors de la maison de repos, il s’agit d’un projet qui d’évidence lutte contre l’enfermement et l’isolement. L’activité en plein air y est également promue.

     Pour les enfants (3-13 ans), le projet permet  la valorisation de la personne âgée et favorise ainsi indirectement les liens intergénérationnels intrafamiliaux.

  • Public visé:
       ( Enfant  Intergénérationnel  Personne âgée  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 18-10-2012 14:10
Dernière modification par paris le 21-04-2017 14:23
Les mardis santé

Le RestO social de Braine-l’Alleud est un lieu qui favorise un climat convivial et chaleureux qui permet à chacun de se sentir bien. Il s'adresse principalement à des personnes précarisées financièrement et/ou socialement, souvent bénéficiaires du CPAS ou d’autres services sociaux. Des travailleurs sociaux viennent régulièrement y manger pour aller à la rencontre du public, partager un repas avec lui et échanger de manière informelle.

De plus, depuis plusieurs années, le CPAS y développe les "mardis santé" : des après-midi d’animations, de sensibilisation ou d’information autour de la santé - au sens large.

Le projet est porté par le CPAS, le service Enfance et Jeunesse de la Commune, le Plan de Cohésion sociale et ses différents partenaires.

  • Objectif:

    Amener les personnes à (re)devenir davantage acteurs de leur vie et de leur devenir en développant l’estime de soi, notamment avec  les professionnels dont la présence sera encore renforcée sur le terrain.

    • En proposant  au public du « RestO », des outils, des informations, des moyens d’agir et des ressources,  lui permettre de poser des choix favorables pour sa santé et le sensibiliser aux questions de santé et de bien-être en général, et notamment à travers l’activité physique..
    • En Incitant des collaborations ou  initiatives citoyennes, permettre l’amélioration de l’estime de soi, le sentiment d’utilité et la valorisation des compétences, ainsi que la contribution à l’augmentation du bien-être « de tous ».
    • En sensibilisant ce public au lien entre alimentation et santé et à l’alimentation équilibrée, en lui donnant des ressources pour concilier budget serré et alimentation saine et équilibrée, lui permettre d’améliorer sa gestion de l’alimentation.
    • En proposant aux bénévoles du « RestO » (qui sont bien souvent eux-mêmes des usagers de ce service et/ ou sont des personnes bénéficiant de temps libre et soucieuses de se rendre utiles à la collectivité),  qui y cuisinent tous les jours, de bénéficier d’un « coaching culinaire », leur donner des ressources pour exploiter de façon peut-être différente et innovante, les aliments dont ils disposent et favoriser ainsi une alimentation agréable et équilibrée.
      • En étant soutien ou déclencheur d’initiatives scolaires pour la promotion de la santé des enfants, s’assurer que chacun d’eux, même issus de milieux moins favorisés, puissent en bénéficier pleinement.
  • Public visé: Le public était principalement constitué des accueillis du restaurant social de la commune, appelé « Le RestO ». Il s’agit principalement de personnes précarisées financièrement et/ou socialement, souvent bénéficiaires du CPAS ou d’autres services sociaux. Les partenaires veulent cependant ouvrir ces animations à tout autre citoyen brainois désireux de bénéficier des informations que nous donnerons et se sentant concerné par la problématique.
       ( Public précarisé  Tous  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 09-02-2011 12:26
Dernière modification par paris le 18-04-2017 12:02
Les maisons médicales, ensemble, en projet alimentation

En 2011, les 3 maisons médicales de Mont-St-Guibert, d'Ottignies (Espace Santé) et de Wavre (Atout Santé) ont désiré mener ensemble un projet et répondre collectivement aux besoins de leur public en matière d'alimentation.

La première étape de ce projet a été un diagnostic afin de donner la parole aux patients, d'aller à leur rencontre, d'écouter leurs préoccupations et leurs besoins, et d'identifier avec eux, les actions et projets à mettre en place au sein de chaque maison médicale.

Les pistes de travail dégagées par ce diagnostic donnent lieu aujourd'hui à différentes actions qui sont aussi réfléchies et construites en concertation.

  • Objectif:

    Objectifs du projet de diagnostic :

    • Entretenir et renforcer les liens existants entre les 3 maisons médicales du BW.
    • Lancer un projet commun au sein des 3 maisons médicales.
    • Identifier avec les patients les actions à mettre en place au sein des maisons médicales du BW.
  • Public visé:
       ( Famille  Patient  Professionnel  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 11-01-2012 14:05
Dernière modification par paris le 18-04-2017 11:58
Bien-être dans les logements publics

L’Immobilière Publique du centre et de l'est du Brabant wallon (IPB) et les CPAS de Ramillies, Jodoigne, Chaumont-Gistoux et Court-Saint-Etienne constituent depuis 2015 un groupe de travail autour de l’hygiène du logement. Les CPAS possèdent des logements d’urgence, de transit ou d’insertion. Ils accompagnent également les personnes dans leur recherche et gestion de logement. Ils rencontrent les mêmes difficultés que les sociétés de logement public avec leurs locataires.  
Ensemble, IPB et CPAS collaborent sur le terrain pour mettre en œuvre une pédagogie de l’habiter.
Pour favoriser la sécurité, la santé et le bien-être des personnes dans leurs logements, il est indispensable de pouvoir aborder concrètement les questions d’hygiène. Le CLPS-Bw accompagne ce groupe dans sa réflexion et ses projets. Une formation a eu lieu et des outils pédagogiques sont en chantier.

  • Objectif:

    Les finalités du projet sont les suivantes :

    • Favoriser la sécurité, la santé et le bien-être des locataires et de leurs familles dans leurs logements ;
    • Maintenir les logements en bon état ;
    • Favoriser le lien social et l’insertion socio-professionnelle des locataires ;
    • Maintenir des relations de confiance entre les locataires et les professionnels.


    L’objectif général étant de pouvoir aborder concrètement les questions d’hygiène avec les locataires.

    La philosophie de travail est essentielle car elle balise la démarche et la manière dont les questions d’hygiène seront abordées. Elle a été définie en plusieurs points :

    • Amener le changement de comportement dans le respect de la personne et de son autonomie.
    • Aborder le positif
    • Valoriser
    • Créer un outil pour tous mais non stigmatisant
    • Echanger sur base des besoins de la personne
    • Travailler en partenariat pour avoir des repères communs et éventuellement aussi pour clarifier les rôles différents : notamment d’aide et de contrôle
    • Travailler avec les personnes – usagers
  • Public visé: Locataires de logements publics

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 16-12-2016 14:23
Dernière modification par paris le 19-12-2016 17:15
Quand les enfants s’en mêlent

Depuis 2 ans, la Régie des Quartiers de Chastre mène, en partenariat avec l'AMO (Aide en Milieu Ouvert) Carrefour J, un projet participatif et communautaire avec les enfants afin d’améliorer la vie dans le quartier. Le Plan de Cohésion Sociale de Chastre les a rejointes en 2016.

  • Objectif:

    Que les enfants :

    - Participent à la dynamisation de leur quartier et valorisent son image.

    - Participent à une activité positive.

    - Deviennent acteurs dans leur quartier.

    - S'épanouissent dans un groupe.

    - Apprennent la vie en groupe (règles, participation, engagement, respect,…)

    - Dépassent leurs limites.

    - Découvrent et mettent en valeur les ressources de chacun.

    - Développent de la créativité, de l’esprit critique et de la curiosité.

  • Public visé: Ce sont les enfants qui sont porteurs du projet, mais celui-ci touche ensuite le quartier et ses habitants.
       ( Enfant  Famille  Public précarisé  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 27-07-2016 12:03
Dernière modification par paris le 29-08-2016 12:43
Potagers collectifs à Ottignies-LLN

Depuis 2009, la Ville d’Ottignies développe dans ses quartiers des projets de « Potagers collectifs ».
Construits dans une démarche de travail collectif avec de nombreux partenaires et le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, deux Potagers Collectifs ont vu le jour dans les quartiers sociaux du Buston en 2010 et du Bauloy en 2011. Un  troisième est en préparation pour le quartier de la Chapelle aux sabots. En 2012, un diagnostic communautaire en santé va venir renforcer ces projets et dynamiques existants.

  • Objectif:

    Les potagers de quartiers visent:

    La promotion du bien être physique, mental, social et environnemental dans le cadre de dynamiques participatives et communautaires qui auront un impact positif sur la santé auprès des habitants économiquement, socialement et culturellement défavorisés sur Ottignies-LLN :

    • Sensibiliser et promouvoir les attitudes saines
    • Sensibiliser et promouvoir l'environnement comme déterminant de la santé : permettre aux habitants de s'approprier leur environnement physique, mettre en valeur l'environnement qui les entoure, permettre une activité physique au grand air, renouer le contact avec la terre et la nature.
    • Améliorer l'accessibilité de l'alimentation : permettre d'avoir une nourriture de qualité à prix bas, donner aux participants des informations adéquates sur des questions d'alimentation et de culture potagère, permettre d'accéder aux ressources artisanales et locales.
    • Permettre l'accès au plaisir, au loisir et au savoir : retrouver le goût de cuisiner des fruits et légumes locaux et de saison, échanger des savoirs potagers, culinaires,...
    • Proposer des activités spécifiques pour les personnes âgées et les enfants visant leur épanouissement physique et mental.

    La promotion et le soutien de ces dynamiques :

     

    • Ancrer les dynamiques potagères existantes ;
    • Renforcer et structurer l'existence de noyaux d'habitants motivés à réinvestir leur quartier et leurs alentours ;
    • Favoriser l'émergence de dynamiques dans d'autres quartiers de logements sociaux ;
    • Diagnostiquer les besoins, les attentes des publics en matière de santé et d'environnement ;
    • Renforcer les partenariats : mutualiser les projets et les activités des partenaires, ancrer les partenariats existants, rythmer les rencontres et les activités partenariales ;
    • Renforcer l'autonomie des participants en terme de gestion de projet  ainsi que leur autonomie alimentaire ;
    • Renforcer les échanges et les relations entre les différents projets existants et aussi des liens entre les habitants ;
    • Favoriser l'empowerment : gagner de la confiance en soi, développer des compétences au travers de l'expérience collective,...

    Pour le diagnostic Santé : 

    • Diagnostiquer les besoins, les attentes des publics en matière de santé et de bien-être.

    Les objectifs spécifiques seront définis par le partenariat lors de l'élaboration plus précise du projet.

  • Public visé: Ce projet touche de nombreux publics.
       ( Adulte  Famille  Parent  Personne âgée  Personne handicapée  Professionnel  Tous  )

Création par Steve Evrard - [Sevrard] le 06-10-2010 14:50
Dernière modification par lizin le 26-02-2014 12:00
Elaboration concertée d'indicateurs de bien-être avec les citoyens

La commune de Braine l'Alleud a choisi de s'inscrire dans un projet d'élaboration d'indicateurs de bien-être proposé par la Région wallonne, sur base d'une méthode proposée par le Conseil de l'Europe.

Il s'agit de construire avec les citoyens l'outil qui permettra ensuite de sonder la population sur son degré de bien-être.

  • Objectif:
    • améliorer les diagnostics permettant la création d'un plan d'action local
    • créer ensemble un territoire de responsabilités sociétales partagées
  • Public visé:
       ( Tous  )

Création par Viviane Gonce - [GViviane] le 09-03-2011 14:20
Dernière modification par lizin le 26-02-2014 11:57
"Côté Court - Côté jardin"

Ce projet, mené par le CPAS de Court-Saint-Etienne, est en cours depuis avril 2010. Un premier atelier d’insertion sociale y a vu le jour sous la forme d’un atelier cuisine hebdomadaire. En 2011 nous avons  développé en parallèle, un  atelier jardin avec un potager en bacs sur la terrasse du CPAS. En 2012 nous avons élargi le projet  en cultivant une parcelle dans le jardin de l’école communale. Nous avons ancré une synergie entre les 2 types d’ateliers ainsi qu’avec d’autres activités plus culturelles ou artistiques afin de créer une dynamique globale d’insertion sociale.

  • Objectif:

    L'objectif est de « PREPARER ET FAVORISER LA REINSERTION SOCIO-PROFESSIONNELLE DES PERSONNES EN SITUATION D' EXCLUSION » :

    • Permettre un espace de retrouvailles avec soi pour nourrir les chances de toute reconstruction personnelle et/ou professionnelle. Dans un premier temps, participer à un groupe ainsi que participer à une réalisation est déjà en soi quelque chose d’essentiel ; partager un repas préparé ensemble et être tous autour d’une même table pour des personnes qui vivent l’isolement au quotidien est une expérience vraiment enrichissante et bienfaisante. Les ateliers sont à envisager comme un microcosme d’un environnement de vie et ce que les participants y vivent, serait comme l’expérimentation positive d’une  ouverture, d’un changement, d’un possible.
    • Choisir l’alimentation et la santé comme porte d’entrée à cet espace d’interpellation et de reconstruction. Les inviter à développer la confiance en eux et leur sens critique. Mettre en valeur leurs aptitudes  et compétences.
    • Leur offrir les moyens de (re)devenir « Acteur de leur vie ». Et permettre pour certains que cet espace de reconstruction soit un tremplin pour accéder à un parcours professionnel. 
  • Public visé: Le public visé est avant tout un public adulte d'hommes et de femmes, principalement du CPAS mais nos activités sont également ouvertes aux personnes en difficulté et/ou en recherche de lien social. Deux autres caractéristiques de notre public sont l’absence d’activité et l’isolement d’où découlent très souvent le besoin de rencontrer l’autre, de faire avec les autres et aussi et surtout de se sentir utile.
       ( Adulte  Famille  Intergénérationnel  Multiculturel  Public précarisé  )

Création par Anne Mestag - [Amestag] le 07-02-2011 20:41
Dernière modification par lizin le 26-02-2014 11:53
Le potager postal

Le CPAS d'Orp-Jauche a initié en 2010 un projet en deux volets pour lutter contre les inégalités sociales en santé.

  • le « Potager Postal » du CPAS d’Orp-Jauche qui a débuté en avril 2010 dans la commune;
  • l'accompagnement des familles avec adolescents via un partenariat avec l'AMO de Jodoigne.

La présentation ci-dessous concernera spécifiquement le volet 'Potager Postal' de ce projet.

  • Objectif:

    1- Renforcer l’accessibilité du projet aux publics plus vulnérables :

    a. Etablir des partenariats avec des institutions touchant ces publics;
    b. Renforcer les possibilités de transport pour tous les habitants intéressés sur la commune;

    2-    Permettre l’accès à une alimentation saine et à petit budget à ces différents publics en mettant à leur disposition un espace de jardinage, de culture biologique via le potager postal;

    3-    Permettre aux personnes de retrouver le plaisir de cuisiner des fruits et légumes issus du potager, et de manger ce qu’ils ont cuisiné avec l’encadrement d’animateurs;

    4-    Favoriser l’activité physique des participants;

    5-    Renforcer la participation des habitants dans le cadre du projet:

    a.    Permettre à chacun de trouver sa place dans le projet;
    b.   Proposer aux habitants de prendre certaines responsabilités dans le cadre du projet;

    6-    Soutenir les échanges et le lien social entre les habitants :

    a.    Proposer des moments informels d’échanges dans le cadre du projet;
    b.    Proposer des temps d’échanges autour de la cuisine;
    c.     Aménager l’espace de manière conviviale;

    7-    Renforcer l’autonomie du projet par rapport aux organismes extérieurs;

    8-    Favoriser l’ouverture à l’environnement, sensibiliser sur la biodiversité etc.

  • Public visé: Le public visé par le projet est : des locataires d’un bâtiment appartenant au CPAS, certains candidats réfugiés accueillis au sein de l’Initiative Locale d’Accueil et toute personne en insertion sociale ou volontaire habitant Orp-Jauche (c’est ainsi que certaines personnes de la Résidence Malevé ont rejoint le projet). Nos participants forment un groupe hétérogène : nous avons une belle mixité de sexe, d’âge et d’appartenances socioculturelles différentes.La caractéristique de notre public est qu’il s’agit de personnes seules ou isolées, qui n’ont peu ou plus de réseau familial et qui ont des difficultés à s’insérer professionnellement (soit elles sont pensionnées, soit elles sont bénéficiaires de revenus de remplacement). Dans le futur, nous souhaiterions élargir le groupe à des personnes âgées ou à tout autre habitant de la commune moins mobile, habitant son domicile ou la maison de repos « la Résidence Malevé ».
       ( Adulte  Intergénérationnel  Multiculturel  Personnes isolées  Public précarisé  )

Création par Aimée Nwamba - [ANwamba] le 08-11-2012 16:13
Dernière modification par lizin le 31-01-2014 08:48
Le Ressort

La pièce de théâtre-action "Le Ressort"  est un projet né de la collaboration entre le Collectif les Grains de sel et la Compagnie Buissonière.

Ce projet de pièce a vu le jour suite à un atelier théâtre organisé pour les usagers du CPAS de Namur. Constitué en Collectif, les usagers ont voulu poursuivre avec une deuxième création "Le Ressort".  Une pièce qu'ils écrivent et jouent avec des éléments de leur vécu et le soutien de la Compagnie Buissionnière. La pièce incite à réfléchir sur notre modèle de société. Logement, travail, solitude, vie de couple et de famille, scolarité, précarité… sont tous des facteurs qui influencent notre bien-être.

  • Objectif:

    Le projet de pièce le Ressort vise à :

    • Revaloriser les personnes précarisées au travers du théâtre-action ;
    • Développer et valoriser leur compétences.
  • Public visé: Les principaux publics auquels s'est adressée la pièce sont des publics précarisés et des professionnels. Le tout public a également été visé.
       ( Adulte  Professionnel  Public précarisé  Tous  )

Création par Bruno HESBOIS - [BHesbois] le 20-09-2012 15:11
Dernière modification par lizin le 19-11-2012 14:40
Diagnostics en marchant

Dans différents quartiers de Bruxelles, huit projets portés par des groupes d'habitants sur les thèmes de l'espace public et de la mobilité ont été subsidiés dans le cadre d'un appel à projets lancé par l'asbl "Bruxelles, Ville-Région en Santé" (BVS).

La méthode utilisée dans ses projets, soutenue par BVS, est le Diagnostic en marchant. Elle permet de faire des constats par différentes personnes sur un même espace, de valoriser la parole de l’habitant (expert du lieu où il vit), de partager les différentes visions d’un même quartier, de capitaliser tous les constats afin d’amorcer des changements au niveau local.

Aujourd'hui, deux démarches tendent à permettre à ce que ces constats et les propositions qui en ont résulté puissent être étendus à  l’ensemble de la région pour bénéficier à tous les Bruxellois.

  • Objectif:

    L'ASBL et le projet «Bruxelles Ville-Région en Santé» ont pour mission de décloisonner la santé, de l’aborder dans sa dimension transversale, en portant le regard sur les facteurs économiques, urbanistiques, environnementaux, sociaux qui déterminent l’état de bien-être, de réunir autour de projets communs une variété d’acteurs institutionnels, politiques, académiques, sociaux, citoyens.

    Au-travers de l'appel à projets et de la méthodologie d'accompagnement proposée par BVS dans ce cadre, l'objectif est d'accompagner des citoyens particulièrement actifs sur différents projets portant sur l’amélioration de leur environnement.

    Cette méthode doit permettre de faire des constats par différentes personnes sur un même espace, de valoriser la parole de l’habitant (expert du lieu où il vit), de partager les différentes visions d’un même quartier, de capitaliser tous les constats afin d’amorcer des changements au niveau local.

  • Public visé:
       ( Tous  )

Création par Nicole Purnode - [NPurnode] le 03-03-2011 12:20
Dernière modification par Houtain le 11-03-2011 08:54
Opération de Développement Rural / Agenda 21 local de Braine-le-Château

En 2007, la Commune de Braine-le-Château a décidé d'initier une Opération de Développement Rural (ODR).

Les ODR sont des dynamiques participatives de développement global des zones rurales. Touchant à toutes les façettes de la vie locale (social, environnement, culture, économie), les ODR débouchent sur une vision globale pour les dix années à venir de la Commune, sur des objectifs opérationnels précis et sur une programmation de projets concrets. La stratégie communale est formulée dans un Programme communal de Développement rural (PCDR)

Enfin, les ODR ont également pour vocation de valoriser la dimension rurale de ces Communes.

Les ODR sont régies par un Décret régional de 1991. Dans sa déclaration de politique régionale 2009-2014, le gouvernement wallon a marqué sa volonté de moderniser le Décret "Développement rural" notamment dans la philosophie des Agenda 21 locaux. Les ODR possèdent en effet déjà de nombreux acquis d'une démarche de développement durable.

A la demande du Ministre de la Ruralité, une expérience pilote est actuellement menée avec 27 Communes volontaires pour identifier les points d'amélioration à apporter aux ODR pour qu'elles répondent pleinement aux caractéristiques des Agenda 21 locaux.

Braine-le-Château est une des 27 Communes s'étant portées volontaires pour élaborer un PCDR/Agenda 21 local. 

  • Objectif:

    Toute la stratégie du PCDR/A21L s'articule autour d'un grand défi "porte-drapeau" :

    "Braine-le-Château, ensemble pour vivre notre ruralité, demain"

    Le PCDR/A21L comprend six axes de développement :

    • Préserver et l'environnement, la biodiversité et le patrimoine naturel;
    • Mettre en place une politique coordonnée de communication, d'information et de sensibilisation;
    • Rééquilibrer les deux centres de l'entité et recréer un pôle à Wauthier-Braine;
    • Viser la mobilité durable des habitants notamment via l'aménagement de l'ancienne ligne 115;
    • Développer l'activité économique par une valorisation des productions locales;
    • Favoriser l'implication de tous les acteurs de la dynamique sociale villageoise.
  • Public visé:
       ( Tous  )

Création par Nicolas Bosmans - [Nbosmans] le 04-03-2011 10:01
Dernière modification par Houtain le 09-03-2011 09:10