Vous êtes ici : Accueil / Santé - Environnement
titre_logo_presentation_db.png

Expérience


Projet citoyen des jeunes à l'Est du Brabant wallon

Resumé

Depuis le mois de mai, avec la crise COVID, l'AMO de Jodoigne mène un projet citoyen avec les jeunes de l'Est du Brabant wallon. Une vingtaine de jeunes de 15 à 22 ans et d’horizons différents sont impliqués. Ils proposent plusieurs actions : distribution de masques, de colis alimentaires, de matériel scolaire, d’eau, de soupe, de jouets, de mignardises sucrées pour les fêtes.  Une action de nettoyage des rues sera également mise en place au printemps 2021. Les actions se mettent en place au départ des idées des jeunes. L'AMO et les partenaires sont là pour donner un cadre, les soutenir et les aider concrétiser leurs actions.

Elements de contexte

Le projet est né de la conjoncture de plusieurs facteurs. D'une part, les jeunes de l'AMO manifestaient une demande d'action, de se rendre utile et de se rencontrer pendant la période de confinement. Ils étaient également porteurs de constats quant aux difficultés rencontrées par leurs familles et leurs proches, notamment en matière d'offre alimentaire. D'autre part, L'AMO, qui souhaitait mener un projet citoyen avec ses jeunes depuis longtemps, avait fait les mêmes constats. Enfin, le Bureau international de la jeunesse (BIJ) proposait un subside pour des projets citoyens intergénérationnels pendant la crise COVID. La mise en place de ce projet était donc une opportunité pour mobiliser les jeunes, maintenir le contact avec eux et soutenir des personnes en difficulté sur l'Est du Brabant wallon.

Objectifs

Mettre les jeunes en action pour les soutenir et leur permettre d'interagir avec la société. C'est à dire :

  • rendre le jeune actif et citoyen ;
  • le sortir d'une routine, rompre avec l'isolement ;
  • le responsabiliser et l'autonomiser ;
  • lui permettre d'interagir avec différents publics, de se rendre compte avec qui il vit.

 

Pour l'AMO :

  • recréer du lien avec ses jeunes notamment les plus fragilisés et vulnérables pendant la période de crise ;
  • repérer les difficultés non connues du service ;
  • rencontrer de nouvelles familles qui auraient besoin des services de l'AMO ;
  • travailler l'intergénérationnel, déconstruire les préjugés, montrer un jeune « citoyen, responsable, qui donne son temps pour l'autre »
  • Sensibiliser aux normes d'hygiène et gestes barrières.

Public

Si le public final sont les jeunes, d'autres publics ont été touchés par les actions comme les personnes âgées, les familles,...

   ( Adolescent  )

Milieu de vie

  • Milieu rural
  • Quartier

Démarches et actions

1- Mobilisation et communication

Suite aux demandes d'un petit groupe de jeunes de se mettre en action,  l'AMO a communiqué sur les réseaux sociaux pour constituer un groupe d'une vingtaine d'entre eux. A partir de constats partagés et/ou en réponse à l'appel de partenaires locaux et grâce au subside du BIJ, plusieurs actions se sont mises en place.

2- Les actions

Distribution de masques : dès le mois de mai avec le PCS d'Orp Jauche, les jeunes, par petit groupe de 2-3, ont distribué environ 500 masques aux personnes de + 65 ans de la commune.

Distribution de colis alimentaires : avec une camionnette de l'AMO, le soutien des banques alimentaires, de l'épicerie sociale de Jodoigne et de la Croix-Rouge, les jeunes ont participé à des tournées de vivres auprès de 20 foyers de la région.  Ce projet a duré 7 semaines. Des jeunes du projet Solidarcité de l'AMO y ont également participé.

Plan canicule : avec le PCS d'Orp Jauche, les jeunes ont distribué des bouteilles d'eau aux personnes âgées dans toute la commune pendant une journée.

Rentrée scolaire : à l'approche de la rentrée scolaire, les jeunes se sont mobilisés pour récolter du matériel en bon état auquel s'est ajouté du matériel neuf acheté grâce au subside du BIJ. Ils ont ensuite distribué ce matériel auprès d'une cinquantaine d'enfants en 6 tournées.

Action soupe : une récolte de légumes a été mise en place via une boîte à légumes confectionné par le projet solidarcité. Les jeunes du projet citoyen se sont occupés de la production de soupe les mardis soir. La distribution était assurée par les jeunes du projet solidarcité les mercredis. Ce projet s'est déroulé pendant 4 semaines de mi-novembre à mi-décembre.

La venue du Grand-Saint : les jeunes du projet solidarcité ont réalisé des paquets de bonbons et les jeunes du projet rue ont trié des jouets, aménagé le lieux et accompagné une cinquantaine d'enfants pour choisir un cadeau pour le Saint-Nicolas

Plaisir d'hiver : les jeunes du projets solidarcité ont réalisé près de 4000 mignardises sucrées afin de les répartir dans des paquets individuel à destination de 650 personnes résidant ou travaillant dans un des services d'aide aux personnes de l'est du Brabant wallon. Chaque paquet était accompagné d'un petit mot écrit par les jeunes de projets rue et solidarcité.

 

3- Organisation et participation

En raison des mesures sanitaires, la plupart des actions ont été menées en mode "tournées" avec un travailleur de l'AMO et un maximum de 2 ou 3 jeunes.  Les constats et idées des jeunes ont donc été relevés lors de ces contacts. Si les projets étaient au départ à l'initiative des partenaires (distribution de masques, de colis alimentaires) dans lesquels les jeunes s'inséraient, les projets plus récents (matériel scolaire, nettoyage des rues) sont des idées des jeunes.  Les adultes sont là pour proposer "un lieu d'expérimentation  de citoyenneté" où les jeunes peuvent échanger et proposer leurs idées. Dans un second temps, les adultes facilitent la mise en action grâce à leur connaissance du tissu associatif local, des rouages administratifs mais aussi en apportant le soutien nécessaire à la réalisation des projets.

Moyens

Ressources humaines

  • 3 travailleurs du projet rue de l'AMO et leurs jeunes du projet citoyen (11)

Le travail de rue a pour but d’aller à la rencontre du jeune dans son milieu de vie et d’interagir avec lui de manière préventive. Les travailleurs se rendent donc sur les lieux que les jeunes fréquentent et sont directement accessibles pour ceux qui ne franchissent pas forcément la porte du service. Ce travail de proximité permet également la rencontre avec les jeunes dans leur réalité quotidienne.

  • 2 travailleurs du projet Solidarcité et leurs jeunes (8)

« L’année citoyenne Solidarcité est un projet de volontariat qui rassemble des jeunes de 16 à 25 ans venant de tous les horizons ! Regroupés en équipe de huit et accompagnés par un référent, les volontaires s’engagent dans un projet dynamique reposant sur trois axes : 1) des actions de volontariat pour diverses associations, 2) des formations et modules de sensibilisation aux réalités sociétales, culturelles et environnementales qui nous entourent, et 3) des modules de maturation personnelle pour mieux s’orienter par la suite. » (Site internet solidarcité)

 Ressources matérielles :

  • Camionnette
  • Fournitures des masques, colis alimentaires, bouteilles d'eau par les partenaires
  • Récolte auprès des citoyens

Ressources financières :

  • 3000  € de subside du BIJ

Evaluation et enseignements

1- Evaluation informelle avec le public

Etant donné la crise sanitaire les premières évaluations ont été faites au départ des feed-back informels des jeunes. Le projet est très gratifiant pour les jeunes, ils sont enthousiastes et arrivent en avance pour les actions, se sentent utiles, "aujourd'hui j'ai fait quelque chose".

2-Evaluation de l'AMO 

Le projet répond aux objectifs de l'AMO. Les jeunes sont preneurs et mobilisés. Ils voient les retombées de leurs actions,  deviennent autonomes et  proposent des suites. Ils se fixent des objectifs, les transforment en actions concrètes, ils seront bientôt capables de s'auto-évaluer.

Perspectives envisagées

L'AMO et les jeunes souhaitent poursuivre le projet. Pour la suite, ils souhaitent alterner les publics et réfléchir les actions selon les besoins et les opportunités.

Au printemps, les jeunes envisagent un "nettoyage des rues de Jodoigne".

Quand les conditions sanitaires le permettront, des évaluations plus formelles entre partenaires et avec les jeunes auront lieu.

Pour aller plus loin

Quelques conseils de l'AMO  pour ceux qui voudraient se lancer dans un projet citoyen  avec des jeunes :

  • Ne pas voir trop grand, commencer petit. L'important c'est de tenir ses promesses. Préférez de petites actions fréquentes et régulières.  C'est cet équilibre qui est le plus difficile à atteindre.
  • Partir du jeune ; il doit être le moteur du projet et pas le consommateur.
  • Stimuler la demande au départ puis leur donner de plus en plus de place.
  • Oser,  tester, essayer. Si ça marche, tant mieux, si ça ne fonctionne pas, s'interroger sur le pourquoi et adapter.
  • Garder en tête que les jeunes sont plus demandeurs qu'on pourrait le croire

 

Pour plus d'info, l'AMO publie également sur les réseaux sociaux :

  • Facebook : Amo bil
  • Instagram : Amojodoigne


Plus d'info su le projet "Rue" de l'AMO :

 

Plus d'info sur le projet "Solidarcité" :

  • Téléphone : 0479/68.75.00
  • Site internet : https://www.solidarcite.be
  • Facebook : solidarcité Jodoigne
  • E-mail : solidarcitejodoigne@gmail.com
Institution porteur(s) de l'expérience
Service d'Aide en Milieu Ouvert - SAJMO Jodoigne
Periode de déroulement du projet
depuis mai 2020
Territoire
Incourt
Beauvechain
Orp-Jauche
Hélécine
Perwez
Ramillies-Offus
Jodoigne
Personne de contact
Victor Leclercq
victor.leclercq@amojodoigne.be
010/81 38 17

Edité par le clps-bw
Dernière modification le :
08-01-2021