Vous êtes ici : Accueil / Santé et bien-être à l’école / Temps de rencontres
titre_logo_presentation_db.png

Liste des experiences pour cette plate-forme

Le jeu des trois figures en 3ème maternelle à Orp-Jauche

Interpellée par l'école communale de Jandrain suite à des conflits dans la cour de récréation, l'AMO de Jodoigne a proposé neuf temps d'animation en 3ème maternelle. Cinq séances étaient consacrées aux émotions et à la gestion des conflits et quatre au Jeu des trois figures.

  • Objectif:

    Les objectifs de l'AMO pour les enfants étaient : 

    • identifier leurs émotions ;
    • leur permettre de mieux gérer les disputes ;
    • expérimenter les trois rôles d'une situation de conflit : victime, bourreau, sauveur ;
    • permettre à l'enfant de vivre une émotion dans un rôle auquel il n'est pas habitué ;
    • les faire s'exprimer autour des images qu'ils ont vues sur les écrans ;
    • dédramatiser les images vécues comme difficiles ;
    • expérimenter la démocratie, par le vote et le choix des images ;
    • favoriser le dialogue chez l'enfant.
  • Public visé:

Création par Stéphanie Lizin - [lizin] le 26-07-2018 09:46
Dernière modification par lizin le 05-11-2018 10:56
Kottabos en 2ème secondaire par l'AMO Tempo

De novembre 2017 à mai 2018, l’AMO Tempo de Nivelles a mené des animations avec l’outil Kottabos auprès d'élèves de 2 et 3ème secondaire afin de les sensibiliser à une consommation responsable d’alcool.

Cette animation était organisée une fois par semaine dans le cadre du « rallye associatif », où les élèves passaient tour à tour la porte de 3 associations locales.

  • Objectif:

    L’objectif poursuivi est de sensibiliser à la consommation d’alcool afin de diminuer les risques liés à sa consommation.

  • Public visé: adolescents entre 14 et 16 ans.
       ( Adolescent  )

Création par Stéphanie Lizin - [lizin] le 14-02-2018 11:32
Dernière modification par lizin le 05-11-2018 10:04
Impro sur Internet et la santé à Basse-Wavre

Depuis 2014 ans, Infor Jeunes Brabant wallon mène une animation autour d'Internet et la santé dans le cadre des ateliers de la journée santé du Collège Notre-Dame de Basse-Wavre, destinée aux élèves de la 1ère à la 3ème secondaire. Cette animation évolue d'année en année. En 2017, elle s'appuyait sur  des techniques d'improvisation théâtrale.

  • Objectif:

    Les objectifs de l'animation d'Infor Jeunes étaient : 

    • sensibiliser les jeunes aux dérives des médias connectés et à leurs impacts sur la santé ;
    • permettre aux jeunes d'être actifs en participant à la création d'un contenu sur base de scénettes improvisées ;
    • éveiller leur esprit critique face aux médias ;
    • présenter et faire connaître Infor Jeunes.
  • Public visé: 1ère à 3ème secondaire
       ( Adolescent  )

Création par Stéphanie Lizin - [lizin] le 02-08-2018 14:55
Dernière modification par lizin le 09-10-2018 16:47
Mes émotions dans les médias


L'organisme jeunesse d'éducation aux médias, ACMJ (Action Média Jeunes) a mené, avec des enfants de maternelles (2,5 à 5 ans) de l'école communale de Beuzet, un projet d'éducation directement lié à l'expression des émotions. Par des jeux de pistes, des applications sur tablettes et des animations d'éveil vidéo, les enfants ont réalisé des courtes vidéos et des petites saynètes théâtrales autour des médias. Le projet a été réalisé en partenariat avec les institutrices.

  • Objectif:

    Les objectifs d'ACMJ et de l'école pour les enfants étaient : 

    • pouvoir mettre des mots sur les différentes émotions ressenties, notamment par rapport aux médias ; 
    • leur faire prendre conscience des moments où ils utilisent les médias, ce qu'ils regardent et pourquoi à  la maison, à l'école, chez les grands-parents, etc. ;
    • apprendre à connaître et à se servir du matériel médiatique : appareil photo, caméra, son, etc. ;
    • les rendre capables d'exprimer diverses émotions et, à plus long terme, de les comprendre voire de les gérer.

    Pour les plus grands il y avait un objectif supplémentaire : 

    • les rendre capables de distinguer l'image réelle de l'image représentée (virtuelle).

    Pour les parents

    • les sensibiliser au lien entre problématique des écrans et émotions ;
    • leur faire prendre conscience de l'impact de leurs comportements sur leurs enfants (les délaisser  au profit des écrans, regarder des films ou des séries que les enfants ne comprennent pas,...)

    Pour les enseignantes et l'école

    • leur faire prendre conscience que l'éducation aux médias ce n'est pas compliqué à mettre en oeuvre ;
    • les soutenir dans leur travail, notamment dans la gestion des émotions suscitées par les écrans.
  • Public visé:
       ( Petit enfant  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 13-04-2018 08:29
Dernière modification par paris le 10-08-2018 15:52
Bus4you

Un ensemble d’institutions de l’Est du Brabant wallon a réuni ses forces pour mener un projet à destination des jeunes de la région : le projet Bus4you.            

Le Bus4You est un ancien bus TEC réaménagé en 2017 en vue d'en faire un outil itinérant d'information, de prévention, d’accompagnement et d’animation pour les jeunes de 12 à 21 ans. Ce projet, développé sur les 7 communes de l'Est du Brabant wallon, permet de réaliser un travail de proximité auprès des jeunes, particulièrement dans les lieux qu'ils fréquentent.

De par sa mobilité et son originalité, le projet espère à la fois renforcer la visibilité et l'accessibilité des services dédiés aux jeunes dans l'Est du BW mais aussi atteindre un public éloigné des structures habituelles d’animation et d’accompagnement des jeunes. Cet outil veut donc offrir un service différent, « hors des murs ».

  • Objectif:

    L’objectif est de favoriser l’inclusion, la mobilisation citoyenne et l’épanouissement des jeunes, en travaillant sur 4 axes d’actions :

    • Information. Offrir un service d’information jeunesse, mobile, chargé d’offrir des réponses aux demandes formulées par les jeunes dans tous les domaines qui les intéressent (jobs étudiants, informations emploi, etc.).

     

    • Prévention. Les thématiques abordées avec les jeunes peuvent être modulées selon les besoins identifiés et le public ciblé : prévention à l’alcool et assuétudes, éducation à la vie relationnelle, sexuelle et affective, animation sur le harcèlement, etc. Chacune des animations est encadrée par des professionnels formés à l’accompagnement du jeune (émanant des services AMO, Planning familial, Infor Jeunes, et autres) et fait appel à des techniques et outils d’animation dynamiques, interactifs, participatifs.

     

    • Accompagnement. L’aide individuelle – qu’elle soit sollicitée par le jeune lui-même, sa famille ou un proche - est un axe de travail important du service AMO. L’aménagement du bus prévoit un espace privatif adapté pour recevoir un jeune en entretien.

     

    • Animation. En proposant et en co-construisant avec les jeunes des animations adaptées à leurs envies, le bus souhaite favoriser l’intégration et l’épanouissement des jeunes dans la vie sociale.
  • Public visé: jeunes, principalement de 12 à 21 ans.
       ( Adolescent  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 28-02-2018 11:51
Dernière modification par paris le 04-04-2018 14:20
Les intelligences multiples (Octofun) en 1ère secondaire

En début d'année scolaire 2017, le Centre PMS Libre de Wavre I a animé les classes de 1ère secondaire de l'Institut Saint-Jean-Baptiste de Wavre sur le thème des intelligences multiples, à l'aide des "Octofun".

Ce retour d'expérience offre un cas d'utilisation concret de l'outil en classe. 

  • Objectif:

    L'objectif est d'aider les élèves à prendre conscience de leurs forces (en dehors du scolaire également), pour booster l'estime et la confiance en soi. 

  • Public visé: Jeunes adolescents (12 ans)
       (   )

Création par Céline Houtain - [Houtain] le 20-12-2017 12:34
Dernière modification par Houtain le 24-01-2018 12:00
M@rcel Pas !

M@rcel Pas ! est un projet de prévention du harcèlement construit par l'AMO Color'ados en collaboration et pour l'Institut de la Vallée Bailly et avec le soutien d'Arti'zic et l'asbl Le Souffle. Mené auprès des 2ème secondaires, il s'est déroulé en 3 temps : des animations conférencesdes ateliers théâtre qui ont débouché sur un spectacle "Et si c'était moi" et une formation de médiation par les pairs (ce dernier axe concernait tout le secondaire). 

La participation des jeunes a été centrale dans ce projet ainsi que celles de nombreux acteurs de l'école ainsi que le PMS. De nombreux outils ont été construits et le projet se poursuit l'année prochaine voire dans d'autres écoles...

  • Objectif:

    Les objectifs du projet étaient de : 

    • Lutter contre le harcèlement en milieu scolaire ;
    • Insuffler un meilleur vivre-ensemble au sein de l’école entre élèves, profs et élèves ;
    • Conscientiser les élèves afin qu’ils puissent mieux comprendre la problématique et agir/lutter de manière active et positive ;
    • Initier un projet pouvant s’inscrire sur le long terme, inscrit dans le programme scolaire de l’école.
  • Public visé: 2ème secondaire pour les animations conférence et les ateliers théâtre 2ème à rhéto pour la médiation par les pairs les adultes-relais pour la médiation par les pairs
       ( Adolescent  Adulte-relais  )

Création par Stéphanie Lizin - [lizin] le 10-07-2017 14:55
Dernière modification par lizin le 09-01-2018 10:17
Projet harcèlement scolaire à l'IPES de Wavre

L’Institut Provincial d’Enseignement Secondaire (IPES) de Wavre a abordé le thème de la prévention du harcèlement de la 1ère à la 6ème année dans le cadre du cours de sciences sociales. Le premier volet du projet concernait les élèves de 5ème et 6ème avec la réalisation d’un journal télévisé qui relatait un fait de harcèlement avec différents points de vue. Les Scribouillards (asbl Bouts de ficelles) ont soutenu les élèves ainsi que les enseignants dans cette réalisation.
Le deuxième volet du projet visait les élèves de la 1ère à la 4ème. Les 3ème et 4ème ont construit des animations de sensibilisation au harcèlement. Ils ont ensuite animé les classes de 1 ère et 2ème.

  • Objectif:

    Objectifs pour les 1ères et 2èmes : 

    • sensibilisation à la thématique du harcèlement ;
    • compréhension du phénomène de harcèlement ;
    • leur donner des pistes pour "sortir" d'une situation de harcèlement.

     

    Objectifs pour les 3èmes-4èmes :

    • sensibilisation à la thématique du harcèlement ;
    • compréhension du phénomène de harcèlement ;
    • leur donner des pistes pour "sortir" d'une situation de harcèlement ;
    • les rendre capable "d'animer" des groupes de plus jeunes.

     

    Objectifs pour les 5èmes-6èmes :

    • sensibilisation à la thématique du harcèlement ;
    • réaliser un journal télévisé ;
    • rendre capable d'une analyse critique des médias.
  • Public visé:
       ( Adolescent  )

Création par Stéphanie Lizin - [lizin] le 05-07-2017 09:48
Dernière modification par lizin le 09-01-2018 10:08
Festival pour l’éveil créatif et culturel des enfants à Chaumont-Gistoux

Le 14 et 15 octobre 2017 a eu lieu le Festival d’Éveil Créatif et Culturel à Chaumont-Gistoux.

Ce festival, organisé par le CPAS, la commune de Chaumont-Gistoux et leurs partenaires, s’adressait prioritairement aux enfants de 0 à 6 ans et leurs parents.

Des animations originales et variées ont été proposées sur les thèmes de l’éveil musical et rythmique, des couleurs et des matières.

Cet événement a signé l’apogée d’un projet beaucoup plus vaste visant à réintégrer la créativité dans le quotidien des enfants et des familles.

  • Objectif:
    • L’objectif général est de donner la possibilité aux jeunes enfants d’exprimer leur créativitéde les rendre acteurs en les laissant utiliser leurs ressources-propres.

      Il s’agit donc de redonner une place plus importante à la culture et surtout à la création dans le quotidien des enfants.  

      Les différents milieux d’accueil, collectifs et à domicile, les écoles et l’accueil extrascolaire, les plaines de vacances et l’école des devoirs, sont des lieux privilégiés pour soutenir l'approche et le projet. Plusieurs activités de sensibilisation et de formation ont été mises en place avec tous ces partenaires dans les mois précédant le festival.

     

    •  Le festival était ensuite un moment privilégié pour éveiller la créativité et l'imagination des enfants, des professionnels et des familles. 

     

  • Public visé:
       ( Enfant  Equipe éducative  Famille  Multiculturel  Nourisson  Parent  Petit enfant  Tout petit  )

Création par Céline Houtain - [Houtain] le 17-11-2017 14:46
Dernière modification par Houtain le 20-12-2017 12:06
Projet tabac au Collège Sainte-Gertrude

Interpellé par les élèves de son conseil de participation, le Collège Sainte-Gertrude s'interroge depuis la rentrée 2012 sur la gestion du tabagisme au sein de l'école. En 2013, l'école rentre dans le projet du collège provincial des jeunes (CPdJ) sur le tabac et poursuit et conclut celui-ci par une exposition d'affiches et un concours lors de la journée mondiale contre le tabac du 31 mai.

  • Objectif:

    L'objectif général du projet est :

    • gérer la problématique du tabagisme au collège

    Pour y parvenir des objectifs plus spécifiques ont été développés : 

    • Saisir l’opportunité de projet du conseil provincial des jeunes pour aborder le tabac avec les deuxièmes en suivant les propositions des jeunes conseillers ;
    • Ouvrir un espace de dialogue sur le sujet en partant des représentations des élèves ;
    • sensibiliser l'ensemble de l'école aux effets du tabac et à sa problématique ;
    • impliquer tous les adultes de l'école dans le projet pour lancer une dynamique.
  • Public visé: 12-18 ans secondaire
       ( Adolescent  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 10-07-2013 14:22
Dernière modification par paris le 21-04-2017 15:12
Projet tabac à l'Athénée Royal de Rixensart

L'athénée royal de Rixensart propose des actions de prévention des assuétudes pour les trois premières années du secondaire. En 2013, elle a proposé le projet tabac du Conseil provincial des jeunes à ses  3èmes secondaires. 

  • Objectif:

    Les objectifs du projet étaient :

    • Saisir l’opportunité de projet du conseil provincial des jeunes pour aborder le tabac à l’école en suivant les propositions des jeunes conseillers;
    • Ouvrir un espace de dialogue sur le sujet en partant des représentations des élèves ;
    • Poursuivre au-delà des animations une réflexion sur le sujet et permettre aux élèves de poser les questions qui subsisteraient après l'animation ;
    • Aborder le sujet des assuétudes d'une façon ludique.
  • Public visé:
       ( Adolescent  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 09-09-2013 15:57
Dernière modification par paris le 21-04-2017 15:05
Projet Pédagogique de l'AMO de Jodoigne

Le projet pédagogique de l'AMO de Jodoigne développe des actions relevant de l'aide individuelle et de l'aide communautaire.

Ces actions touchent les jeunes dans leurs différents milieux de vie selon trois axes :

  • aide aux familles ;
  • soutien aux écoles ;
  • soutien à l'organisation de soirées.
  • Objectif:

    Les objectifs du projet pédagogique sont :

    • Développer un mieux être pour le jeune ;
    • Toucher le jeune dans son milieu de vie.

     

  • Public visé: 0 à 18 ans et leur famille
       ( Adolescent  Adulte  Enfant  Famille  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 21-10-2011 16:11
Dernière modification par paris le 21-04-2017 14:31
Projet d'amélioration du climat scolaire en enseignement spécialisé de type 3 : école Désiré Denuit

Projet d'amélioration du climat scolaire à l'école d'enseignement spécialisé de type 3 (troubles du comportement et/ou de la personnalité) Désiré Denuit

L'école fondamentale d'enseignement spécialisé Désiré Denuit s'est inscrite comme école-pilote dans le projet d'amélioration du climat scolaire et de prévention du harcèlement à l'école

  • Objectif:

    L'objectif de l'école est de créer les conditions favorables à la mise en place d'un climat de bienveillance, de bien-être et de réduire les violences au sein de la cour de récréation. 

  • Public visé:
       ( Adulte-relais  Enfant  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 05-09-2014 16:08
Dernière modification par paris le 21-04-2017 10:01
Projet Assuétudes et Bien-Etre d'un CEFA

Le CEFA, le PMS et le PSE libre de Wavre ont entamé depuis 2009 un travail sur les assuétudes et le Bien-être à l’école au départ d’une demande d’une chef d’atelier du secteur HORECA. Ce projet a débouché sur diverses activités.

  • Objectif:

    Les objectifs poursuivis dans ce projet sont multiples, le projet ayant été lui-même subdivisé en plusieurs micro-projets :

    Objectif général :

    Proposer des alternatives à la consommation de drogues par le développement du bien-être.

     Objectifs bien-être :

    • Développer un accueil pour les élèves, une convivialité au CEFA;
    • Faire connaître les services du CEFA (PSE, PMS, service social) aux élèves;
    • sensibiliser à une alimentation saine et variée;
    • sensibiliser à une bonne manutention.

    Objectifs assuétudes :

    • Améliorer la prise en charge des consommations problématiques au CEFA ;
    • Sensibiliser sur les effets de l'alcool ;
    • Sensibiliser sur les effets de l'alcool sur le lieu de travail.
  • Public visé: élèves du CEFA : 3ème à 6ème secondaire
       ( Adolescent  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 22-06-2010 15:00
Dernière modification par paris le 21-04-2017 09:57
Projet amélioration du climat scolaire à Incourt

Le projet vise à améliorer le climat scolaire et à prévenir le harcèlement à l'école, via deux moyens : la régulation des cours d'une part et la médiation d'autre part.

Ce projet se déroule dans les deux implantations de l'école fondamentale : Opprebais et Piétrebais.

  • Objectif:

    L'école souhaite améliorer le climat scolaire et prévenir le harcèlement en diminuant la violence visible et invisible au sein de celle-ci.

    L'école désire s'investir dans le bien-être des enfants au sein de la cour de récréation. 

    D'une part, l'idée est qu'un enfant qui a bien vécu la cour de récréation est en capacité d'apprendre ensuite une fois rentré en classe.

    Un autre objectif est que les enfants puissent exprimer leurs sentiments.

  • Public visé: les élèves, intervenants, et les parents sont visés par le projet. Les personnels d'encadrement et d'entretien sont intégrés dans l'ensemble des composantes du projet.
       ( Adulte-relais  Enfant  Parent  Professionnel  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 06-08-2013 15:57
Dernière modification par paris le 21-04-2017 09:51
Moa-toa-nou : Des ateliers à vivre (-) ensemble


 Ecole pilote du projet "Amélioration du climat scolaire et prévention du harcèlement à l'école", l'Institut de la Vallée Bailly développe depuis la rentrée 2014 le projet "Moa-toa-nou", destiné aux premières secondaires.

  • Objectif:

    Le projet vise à prévenir le harcèlement à l'école en travaillant avec les élèves à leur entrée dans le secondaire et, plus généralement, à améliorer l’ambiance de classe.
    Les modules visent à :

    • renforcer la cohésion de groupe en travaillant sur la bonne ambiance dans les classes ;
    • éduquer à la sociabilité en favorisant la prise de conscience de la place de chacun dans le groupe et en donnant à chacun les moyens d'occuper celle-ci de façon sereine, selon la méthode ProDAS;
    • à cette fin :
      •  Développer la conscience de soi (« Qui suis-je ? ») ; 
      • Développer la confiance en soi, l’affirmation de ses compétences (« De quoi suis-je capable?») ;
      • Développer la capacité à installer des relations sociales positives (« Suis-je en mesure de développer un dialogue sain avec autrui ? »).
    • diminuer l’impact des conflits et faciliter leur prise en charge par le personnel encadrant ;
    • mener un travail de veille quant au bien-être et au bon équilibre psychique de chacun.
  • Public visé: 1er degré du secondaire
       ( Adolescent  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 23-01-2015 14:56
Dernière modification par paris le 18-04-2017 12:19
Les effets de l’alcool sur l’organisme au secondaire

Projet d'animations sur les effets de l’alcool sur l’organisme dans le cadre du cours sur le thème de la digestion en biologie.

  • Objectif:

    Pour les élèves :

    • Faire réfléchir sur la prise de risque ;
    • Mieux connaître le produit et ses effets ;
    • Mieux gérer leur consommation ;
    • Informer les autres élèves.
  • Public visé: 3ème secondaire 4ème secondaire
       ( Adolescent  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 22-06-2010 14:07
Dernière modification par paris le 18-04-2017 11:53
Kottabos en 5ème secondaire

L’athénée de Nivelles a fait appel au PMS pour aborder la question de la consommation responsable d'alcool avec ses jeunes. L'infirmière scolaire du PMS ayant suivi la formation à l'outil Kottabos a contacté le CLPS pour préparer des animations dans l'école avec cet outil.

  • Objectif:

    Objectif général : Sensibiliser à la consommation d’alcool en 5ème secondaire sans moraliser

    Objectif du PMS :

    • Responsabiliser les jeunes dans leur consommation d'alcool ;
    • Pouvoir ouvrir le dialogue avec les jeunes.
  • Public visé: 5ème secondaire
       ( Adolescent  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 04-04-2011 11:39
Dernière modification par paris le 18-04-2017 11:13
Ecole où il fait bon vivre

Depuis la rentrée 2013, l'Ecole Sainte-Agnès à Rixensart met en place un projet d'amélioration du climat scolaire et du mieux être pour ses élèves de primaire et de maternelle : l'Ecole où il fait bon vivre.

  • Objectif:

    Les objectifs du projet sont :

    • diminuer le nombre convocations au conseil de discipline ;
    • responsabiliser les enfants au niveau collectif, sur ce qui se passe dans l'école ;
    • amener les enfants à trouver eux-mêmes des solutions à leur conflits.
  • Public visé: Elèves de matennelle et de primaire et les adultes qui les encadrent
       ( Adulte-relais  Enfant  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 28-04-2014 10:01
Dernière modification par paris le 24-03-2017 15:47
Dialoguer, Comme unique action

Depuis 2007, l'AMO Carrefour J propose des animations sur la non-violence et le développement de l'estime de soi pour les 1ères secondaires de son territoire.

  • Objectif:

    L'objectif de Carrefour J :

    • prendre un temps d'arrêt et réfléchir sur nos propres comportement relationnels
    • prévenir les comportements de harcèlement et de violence à l'école
    • sensibiliser les jeunes en proposant un espace d'expression qui met l'accent sur l'écoute de l'autre, de ses émotions et de ses différences


    Pour les élèves :

    • développer la cohésion de groupe au sein de la classe
    • s'initier aux bases de la communication non violente
  • Public visé: 1ères secondaire
       ( Adolescent  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 07-09-2011 11:47
Dernière modification par paris le 24-03-2017 15:43
Comment dialoguer sans agressivité ?

"Comment dialoguer sans agressivité" est une animation proposée par l'AMO Carrefour J aux écoles primaires (classes de 4ème à 6ème primaire) de son territoire. L'idée est de toucher l'ensemble de la communauté éducative (direction, élèves, enseignants, éducateurs) et de les aider à acquérir des outils pour mieux communiquer dans le respect de soi et de l'autre et prévenir certains nombres de situations problématiques (violences, racket, bouc-émissaire, exclusion). Cette animation à été réfléchie et retravaillée avec l'Université de Mons.

  • Objectif:

    Par ces animations Carrefour J vise à :

    • Favoriser le bien-être en instaurant un climat communicationnel positif qui mettra l'accent sur l'écoute de l'autre, de ses émotions et de ses différences.
    • Prévenir les situations de violences et d'exclusion
    • Apprendre à gérer le conflit de manière positive en sortant de la logique gagnant-perdant

    Pour les élèves de 4ème à la 6ème année primaire :

    • leur apprendre à connaître, re-connaître leurs émotions ;
    • leur apprendre à mieux gérer ces émotions ;
    • leur apprendre à exprimer leurs émotions; 
  • Public visé: 4, 5 et 6èmes primaires
       ( Enfant  )

Création par Marie-Noëlle Paris - [paris] le 07-09-2011 11:25
Dernière modification par paris le 24-03-2017 11:45
Une boîte à outils EVRAS à l’école Jean-Paul II de Perwez

Le projet s’est initié à la suite de la diffusion de la circulaire "EVRAS 4550", invitant les écoles à se mettre en mouvement concernant l’éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle auprès des élèves. A Jean-Paul II, cette circulaire faisait écho à une préoccupation des enseignants suite à des événements survenus dans l'école.

C’est ainsi qu’ensemble, les enseignants, la direction de l’école et le Centre PMS libre de Jodoigne, ont commencé leur réflexion avec l’objectif général de développer dans l’établissement des initiatives d’éducation à la vie affective, relationnelle et sexuelle, intégrées et cohérentes.

  • Objectif:

    Le but du projet est de développer un accompagnement EVRAS intégré et cohérent à destination des enfants de l'établissement tout au long de l'enseignement fondamental, des maternelles à la sixième primaire.

    L'objectif général est de permettre au personnel de se sentir outillé et acteur face aux questions d'éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle.

    Les priorités pour l'année 2015-2016 sont de mettre à disposition des enseignants des maternelles des outils permettant d'aborder la thématique EVRAS, mais aussi des balises leur permettant d'agir adéquatement avec les enfants dans les situations rencontrées.

     


  • Public visé: Les enfants, et les encadrants : autrement dit, les enseignants de maternelle et de primaire.
       ( Adulte-relais  Enfant  )

Création par Céline Houtain - [Houtain] le 13-12-2015 19:22
Dernière modification par Houtain le 07-01-2016 13:45
Amélioration du climat scolaire au Collège Sainte-Gertrude

Depuis 2010, le Collège Sainte-Gertrude développe une politique d'éducation à l'utilisation responsable des TIC et, depuis 2013, une réflexion sur la prévention du harcèlement à l'école et à la maison.

Pour garantir le succès du projet, les élèves ont participé à chaque étape de la mise en place du projet.

  • Objectif:

    Objectifs pour l'école :

    • Développer une politique active en matière d'éducation à la communication responsable 
    • Constituer une cellule d'adultes référents, formés dans le domaine cité pour travailler en partenariat avec le PMS, les élèves et les familles.

    Objectifs pour les élèves : 

    • Mieux répondre aux besoins des élèves concernant l'école comme milieu de vie.
  • Public visé:
       ( Adolescent  Adulte-relais  Famille  Parent  )

Création par Myriam BAYET - [MBayet] le 03-04-2015 13:49
Dernière modification par lizin le 30-04-2015 14:32
Prévention de la violence dans les cours de récréation - recherche action de l'Université de Mons

Depuis 2009, les chercheurs de l'Université de Mons travaillent sur une recherche-action pour  organiser la  prévention de la violence dans les cours de récréation identifiées comme un haut lieu de confrontation entre les élèves où se manifestent une violence visible et invisible.

Ce projet se développe en trois temps : 

  • régulation des cours de récréation ;
  • médiation entres les élèves ;
  • intervision entre les professionnels.

En fédération Wallonie-Bruxelles (Hainaut et Brabant wallon principalement) une quarantaine d'écoles pilotes font partie de cette recherche-action.

  • Objectif:

    L’objectif général du présent projet vise, de la maternelle au secondaire :

    à intervenir dans le domaine de la violence scolaire en favorisant la régulation des cours de récréation et en donnant aux enseignants des outils d’intervention et de médiation adaptés aux caractéristiques particulières et à la complexité des situations de violence visibles et invisibles. 

    Dans cette optique, deux objectifs opératoires sont poursuivis dans le contexte de ce projet. 

    • favoriser le contrôle des conduites et des comportements agressifs dans les cours de récréation en réorganisant son fonctionnement en fonction de règles précises. 
    • permettre aux enseignants de retrouver la maîtrise de leur groupe-classe en ouvrant des espaces formels de médiation au sein desquels ils font appel à l’intelligence émotionnelle et collective de leurs élèves.

    Un objectif parallèle à cette recherche est également de créer par le travail en réseau une alliance éducative entre les professionnels.

  • Public visé:
       ( Adolescent  Adulte  Adulte-relais  Enfant  )

Création par Willy Lahaye - [WLahaye] le 31-07-2013 15:39
Dernière modification par lizin le 10-10-2014 09:33
Projet tabac du conseil provincial des jeunes

A l’initiative du Conseil provincial des jeunes, la Province du Brabant wallon a proposé aux écoles secondaires du Brabant wallon (pour les classes de 2ème et de 3ème) un projet de prévention du tabagisme. Ce projet se déroule de janvier à mars 2013 dans 10 écoles du Brabant wallon.

  • Objectif:

    Objectifs des conseillers

    Lors de l’élaboration du projet, les jeunes ont exprimé plusieurs objectifs :

    • parler de l’effet de groupe : les jeunes commencent à fumer pour faire comme les autres, pour avoir l’air cool, ils sont influencés par des amis ou par des connaissances plus âgées ;
    • sensibiliser aux effets à court terme (l’odeur désagréable, les doigts qui jaunissent, le teint, moins de souffle quand on fait du sport, moins de goût, le coût) et à long terme (maladies, accoutumance) ;
    • faire respecter les interdictions (dans les écoles, lieux de vente de tabac, l’achat de cigarettes par des jeunes de plus de 16 ans pour des jeunes qui n’ont pas l’âge légal) ;
    • aider les (un des) parents à arrêter de fumer.

    Objectifs des professionnels

    • Saisir l’opportunité de projet du conseil provincial des jeunes pour aborder le tabac à l’école en suivant les propositions des jeunes conseillers
    • Ouvrir un espace de dialogue sur le sujet en partant des représentations des élèves 
    • Poursuivre au-delà des animations une réflexion sur le sujet et permettre l’autonomie dans l’école
     
  • Public visé: Les projets ciblent les jeunes de 2ème et 3ème secondaires.
       ( Adolescent  )

Création par Stéphanie Lizin - [lizin] le 19-04-2013 14:58
Dernière modification par lizin le 19-08-2014 15:13
Vivre la cour de récréation autrement

L'école communale de l'Orangerie et du Tilleul est une des 25 écoles qui participe au projet de recherche action de l'Université de Mons et du CLPS-Bw concernant l'amélioration du climat scolaire et la prévention du harcèlement en milieu scolaire.

  • Objectif:

    L’objectif général du projet vise, de la maternelle au primaire, à répondre à la nécessité d’intervenir dans le domaine de la violence en favorisant la régulation des cours de récréation et en donnant aux enseignants des outils d’intervention et de médiation adaptés aux caractéristiques particulières et à la complexité des situations de violence visible et invisible.

    Deux objectifs opératoires sont poursuivis dans le contexte de ce projet :

    • à favoriser le contrôle des conduites et des comportements agressifs dans les cours de récréation en réorganisant son fonctionnement en fonction de règles précises ;
    • permettre aux enseignants de retrouver la maîtrise de leur groupe-classe en ouvrant des espaces formels de médiation au sein desquels ils font appel à l’intelligence émotionnelle et collective de leurs élèves.
  • Public visé: 2 ans 1/2 à 12 ans
       ( Adulte-relais  Enfant  Famille  )

Création par Christelle POUSSIERE - [CPoussière] le 21-05-2013 10:54
Dernière modification par lizin le 12-12-2013 12:25
Tabac dans une école technique

Le projet est né du constat d'un nombre de fumeurs importants dans une classe de 1ère différenciée dans une école.

A la demande de l'école, le PMS a construit deux séances de sensibilisation à cette thématique.

  • Objectif:
    • ouvrir le dialogue avec les jeunes sur le/leur tabagisme.

     

  • Public visé: 1ère différenciée
       ( Adolescent  )

Création par Cathy Montoisy - [CMontoisy] le 24-01-2012 08:57
Dernière modification par lizin le 06-03-2012 09:54
Projet tabac à Jean Bosco

 L'école d'enseignement spécialisé Jean-Bosco est soumise comme le reste des écoles de la Communauté française à l'interdiction de fumer.

Cette directive est difficile à respecter. Dans ce cadre, l'école accompagnée par le PSE libre de Wavre et le PMS libre d'Ottignies a organisé des séances d'animation auprès des élèves pour les sensibiliser à la prévention du tabagisme mais également au respect.

  • Objectif:
    • sensibiliser les jeunes à la prévention du tabagisme
    • proposer des alternatives au tabagisme
    • faire respecter l'interdiction de fumer à l'école

     

  • Public visé: 12-18 ans enseignemnet spécialisé type 3 équivalent 1er - 2eme degré du secondaire
       ( Adolescent  )

Création par Stéphanie Lizin - [lizin] le 12-10-2010 11:14
Dernière modification par lizin le 01-03-2012 13:56
Je surfe responsable

Dix écoles du réseau libre en Brabant wallon ont réfléchi ensemble autour des usages problématiques d'Internet, avec l'aide de la Médiation scolaire de la Communauté française. Elles ont construit le projet je surfe responsable qui s'étend désormais à 10 autres écoles.

  • Objectif:

    Objectifs des directions :

    • mutualiser les expériences et les manières de  gérer les difficultés issues d'usages problématiques d'Internet ;
    • développer des méthodes de sensibilisation à l'intention de tous les élèves ;
    • réfléchir ensemble aux sanctions constructives, éducatives et cohérentes.

     

    Objectif pour les élèves :

    • éduquer et sensibiliser les jeunes aux usages problématiques d'Internet.
  • Public visé: écoles secondaires
       ( Adolescent  Famille  )

Création par Nicole Lewahert - [NLewahert] le 05-04-2011 15:18
Dernière modification par lizin le 04-12-2011 17:38
I.S.B.W : Lutte contre le bruit sur les lieux d'accueil extrascolaire. L'enfant préventeur.


L'analyse des risques réalisée par le Service Interne pour la Prévention et la Protection du travailleur (SIPP) de l'Intercommunale sociale du Brabant wallon (ISBW) auprès des animateurs du Service d'accueil extrascolaire a montré que le bruit constitue un danger quotidien pour les animateurs.

L'observation durant une semaine d'un groupe d'enfants (âgés de 3 à 12 ans) jouant dans un local lors de l'accueil extrascolaire a indiqué un niveau sonore pouvant atteindre 86 dB!

Le danger est triple:

  • pour l'animateur, si on sait que plus d'une personne sur trois travaillant dans une institution pour enfants souffre de déficience auditive ou de troubles auditifs tels des acouphènes ("Objectifs prévention", Prevent 5/2006) ;
  • pour l'enfant lui-même qui peut finir par encourir des troubles auditifs permanents dès le plus jeune âge ;
  • enfin, le risque d'accident de travail et d'accident scolaire est accru. En effet, l'attention de l'animateur diminue et l'enfant fatigué et énervé par le bruit risque davantage un accident. Sans compter que la qualité de l'accueil s'en ressent.

Les locaux (situés à l'école du Blocry à Ottignies- Louvain-la-Neuve) choisis pour l'expérience pilote  en 2008 avaient l'avantage d'être bien agencés et de ne nécessiter aucun aménagement technique spécifique pour réduire le bruit.

Il n'y a pas de résonance et l'équipement est correct. La principale source de bruit est l'intensité de la voix des enfants.

Pour la première fois, il s'agissait de penser une prévention dont les acteurs seraient les enfants aidés de leurs animateurs. La principale difficulté était de se mettre au niveau de l'enfant pour lui faire prendre conscience de notions somme toute abstraites et l'amener par le jeu à contrôler le bruit dont il est lui-même la source.

Par une approche originale basée sur le jeu et la découverte de petites expériences, les enfants ont pris conscience de la notion" trop de bruit" et ont adapté leur comportement pour le réduire.

L'approche comportementale a le grand avantage d'être applicable tout de suite, de n'entraîner aucun frais et, de plus, de rendre les enfants et les animateurs acteurs dans une prévention à la source par une démarche participative.

En plus d'être participative, la démarche se veut constructive pour l'enfant qui, conscientisé et intégrant les mesures comportementales permettant de réduire le bruit, sera capable au-delà de la durée du projet non seulement de perdurer les actions, de sensibiliser de nouveaux camarades mais également de les appliquer en dehors du seul contexte scolaire. 

  • Objectif:

    L'objectif du projet est la réduction du bruit ambiant lors de l'accueil extrascolaire d'enfants âgés entre 3 et 12 ans.

    La source principale du bruit est la voix des enfants constituant un bruit de fond de 75 à 80 dB avec des pointes atteignant 86 dB!

    L'intensité de la voix est le résultat de plusieurs facteurs:

    • le nombre important d'enfants dans un même local ;
    • l'accueil suit la journée scolaire: l'enfant a besoin de se défouler ;
    • l'effet d'entraînement: les plus grands entraînent les plus jeunes ;
    • des activités par moments moins dirigées, "libres", nécessaires à l'enfant après une journée d'école ;
    • le phénomène d'habituation: les animateurs s'habituent progressivement à des niveaux sonores normalement élevés et n'y réagissent plus aussi spontanément ;
    • les plus jeunes fatiguent en fin de journée et diffusent une tension ambiante.

    En dehors de ces facteurs comportementaux, des facteurs techniques (résonance des locaux, équipement,...) peuvent coexister selon l'infrastructure du lieu d'accueil.

  • Public visé:
       ( Enfant  Professionnel  )

Création par Safia Brahim Pendon - [Sbrahimp] le 25-08-2011 13:16
Dernière modification par Houtain le 13-10-2011 10:38